05 janvier 2014

le mobile du père frimas

Comment occuper une petite fille très excitée à l'idée que demain c'est la rentrée ? Ici, nous avons pris une petite heure pour confectionner le mobile du père frimas. Qui est le père frimas ? Un adorable personnage de dessin animé dont nous avons pu suivre les aventures au cinéma à Saintes. La description du mobile m'avait été donnée par une collègue très attentionnée un peu avant les vacances. Regardez plutôt : Au final, une Salomé qui a abandonné en cours de route son mobile écureuil ( trop long ), mais une Isild très fière de... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 16:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 janvier 2014

entrée de l'année 2014

Cela fait longtemps que je n'étais passée par ici. La blogueuse silencieuse est souvent une blogueuse heureuse... La vie a repris sa place, toute la place et c'était un vrai plaisir que cet envahissement par les livres et les enfants. Nous avons fini l'année 2013 en Charente maritime, sous un très joli soleil hivernal à marcher un peu le long de la plage, à ramasser des coquillages et à en orner château de sable et poches de manteaux.    L'entrée en 2014 s'est faite dans la douceur du foyer et a été très vite accompagnée... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2013

des livres pour grandir

Vu le nombre de catalogues qui tombent dans la boîte aux lettres en ce moment, je dirais que, même si nous ne sommes qu'au tout début du mois de novembre, Noël approche. Je vais donc tenter de vous donner régulièrement ici des coups de coeur... Pour aujourd'hui, je vous parlerai de deux livres qui aident les enfants à grandir. Le premier s'intitule Néneigle et s'adresse plutôt aux 2-3 ans. On y suit un petit oisillon au sommet de sa montagne. Pour voler, il va devoir laisser tomber tout un tas d'objets qui représentent son... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 09:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2013

Danse noire de Nancy Huston

J'avais hésité à m'acheter ce roman. Dès que je vois un nouveau roman de Nancy Huston, c'est pavlovien, je dégaîne mon porte-monnaie. Mais il y avait cette petite voix dans ma tête qui me disait d'être raisonnable, que les étagères à la maison sont déjà bien pleines, que les livres d'histoire des arts commencent eux aussi à pulluler, qu'il faut au moins savoir attendre la version de poche... Et puis, j'avais lu la quatrième de couverture et bon, une histoire de tournage de cinéma, juste après avoir Il faut beaucoup aimer les hommes... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2013

maquillages de vacances

En vacances, on aime se détendre, s'amuser... ... tracer de fins entrelacs de tendresse sur les petits visages aimés.
Posté par hantzberg à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2013

cocottes en papier

Dimanche, nous dormions paisiblement, profondément, du sommeil du juste professeur qui avait reçu des parents de 8h30 à 13h15 le samedi... quand un bruit de papier que l'on froisse, que l'on frotte, doux bruit d'ailes, se fit entendre avec insistance à notre oreille. Et, dès la premier battement involontaire des cils... " Maman ? Dis un chiffre ! " " Mwurmff ? Trois" articulai-je. " Un, deux, trois. Dis-moi une couleur maintenant." " Hum. Violet ? " "Mais non ! Une des culeurs qu'il y a là ! Regarde maman. Mais ! Regarde maman ! "... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2013

Dans la lumière de Barbara Kingsolver

Ce roman est l'histoire de Dellarobia, en un seul mot : une jeune femme un peu paumée qui vit dans les Appalaches. Tombée enceinte au lycée, elle s'est mariée avec son « highschool lover », Cub, un gentil gentil garçon qui veut faire plaisir à tout le monde. Le bébé mort, elle est restée. Là ou ailleurs ? Le temps a passé, amenant deux beaux enfants, des dettes et la confirmation qu'elle n'est qu'une invitée sur les terres de ses beaux-parents, Bear et Hester. Quand on commence le roman, Dellarobia ne... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2013

Ron Mueck dans la rue

Cet après-midi, je rentrais chez moi d'un pas guilleret, heureuse d'avoir accompli mon devoir et de l'avoir bien accompli, quand mon regard fut happé par... un homme obèse, accoudé, nu, entièrement nu, à sa fenêtre. Il profitait de la douceur de l'automne, moi, je rentrais et nos yeux se sont rencontrés. Pas longtemps, pudeur oblige. J'ai continué à marcher, le pas peut-être plus lent, l'esprit parti dans mes souvenirs de l'exposition Melancholia où j'avais été fascinée par le géant de Ron Mueck auquel cet homme m'avait fait... [Lire la suite]
Posté par hantzberg à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2013

la bouleversante simplicité de trait

Heureux ou malheureux, je ne cesse d'admirer l'incroyable expressivité des dessins d'Isild. Chez Salomé se développe un monde ordonné : cadrages successifs, bourgeons qui germent sur la feuille, explosion de couleurs.
Posté par hantzberg à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2013

étoile de phosphore à la lueur de nos paupières baissées

De retour de l'école, nous avons trouvé... ... une indolente dame ondulante Les cils frémissants de ses pattes Ont charmé nos yeux amoureux De son corps en point d'interrogation.
Posté par hantzberg à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]